lundi 31 août 2015

Half Man fait sa rentrée

Half Man fuit, cours et saute, à la recherche de sa partie manquante, oubliée, ou égarée, et qui lui semble toujours plus significative que celle qu'il est. Pauvre Half Man. N'oubliez pas Half Man.

Les amateurs d'images sont de gens complexes. Lors d'un Salon il y a peu, on m'a demandé si je traversais "une période difficile de ma vie". Comment expliquer sinon que mes dessins soient "aussi sombres"?
Non, non, je m'amuse quand je dessine cela, dis-je. Je souris, même. Mais la personne ne semblait pas convaincue. Puis j'ai pensé à Kafka. On dit que Kafka riait énormément, en lisant la Métamorphose à ses amis, dis-je encore, un peu au hasard.
-Quoi, vous vous prenez pour Kafka maintenant?


Half Man huye, corre y salta, en búsqueda de la parte quele falta, olvidada, o extraviada, y que le parece siempre más significativa que la que es. Pobre Half Man. No se olviden de Half Man.

Los amantes de imágenes son gente compleja. Hace poco en un Salón, me preguntaron si atravesaba algún "momento difícil de mi vida". ¿Cómo explicar de otra manera mis dibujos, "tan sombríos"? No, no, yo me divierto dibujando eso, dije. Sonrío, incluso. Pero la persona no parecía convencida. Pensé en Kafka. Dicen que Kafka se reía mucho, cuando leía la Metamorfósis a sus amigos, agregué, un poco al pasar.
-¿Y usted se las dá de Kafka ahora?




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire