lundi 18 février 2019

Dessins de l'incomplet (journal d'un dessinateur)


..
L'homme sans regard, le souvenir sans anse, l'enfant sans date, et pire encore, un Président aveugle. Et 2019 ne fait que commencer.
/// El hombre sin mirada, el recuerdo sin asa, el niño sin fecha y peor todavía, un Presidente ciego.
..


mardi 29 janvier 2019

Profession: dessinateur de presse, II.

Le Monde, janvier 2015.


Le Monde, janvier 2015.
Le Monde, avril 2015.
Le Monde, avril 2015.
Le Monde, octobre 2015.
Le Monde, novembre 2016.




vendredi 25 janvier 2019

Profesión: dibujante de prensa.

Le Monde, octobre 2018.
Le Monde, mai 2012.

Le Monde, avril 2013.
Le Monde, août 2015.
Le Monde, août 2015.
Le Monde, août 2015.
Le Monde, novembre 2018.

vendredi 18 janvier 2019

Les Oïgours, pour Le Monde


Illustration pour la page Débats du Monde, début novembre 2018, sur les camps de réeducation pour oïgours en Chine.
/// Los Uigures: Ilustración para Le Monde, noviembre del 2018: los campos de reeducación para la población uigur en China.
.

vendredi 11 janvier 2019

Profession: dessinateur.


"Profession: reporter". Illustration pour l'hebdomadaire Le 1 de décembre, sur ces journalistes qui dérangent le(s) pouvoir(s).
/// "Profession: periodista". Ilustración para el semanario Le 1 (le un), sobre esos periodistas de investigación que molestan al (los) poder (es). Diciembre del 2018.
 




dimanche 23 décembre 2018

Journal d'un dessinateur: Carnet de croquis 2018.


Diario de un dibujante: Breves del 2018, en un cuaderno hecho a mano, de tapas de cartón de la UNAM de Mexico, y dibujos hechos día a día pero sobre todo cuando el día está lindo.  
/// Brèves de 2018, sur un carnet fait main en papier de récup', avec une couverture de récup' de l'UNAM de México, et des dessins faits au jour le jour mais surtout quand il fait beau.



La vida breve (de Juan Carlos Onetti)
"La obligaré à a creer que una anécdota puede contener la vida
y que una anécdota no puede alterar el sentido de una vida". 
/// La vie brève (de Juan Carlos Onetti)
"Je l'obligerai à croire qu'une anecdote peut contenir une vie
entière et qu'une anecdote ne peut altérer le sens d'une vie".

 

Le chien (de Hilda Hilst)
"Je suis mon propre naufrage et le jardinier de moi-même.
Je suis enseveli mais je sème comme si j'étais à l'air libre."
/// El perro (de Hilda Hilst)
"Soy mi propio naufragio y el jardinero de mi mismo. Estoy enterrado pero siembro como si estuviera al aire libre."


Pintura especulativa (según E.)
"Imaginate a El Greco en barco, yendo a Mexico. Descubriendo el arte azteca..! El Greco inspirandose de la tradición pictórica azteca, guey! Imaginate si en vez de destruir todo, los españoles hubieran mezclado el arte azteca con el suyo."
/// Peinture spéculative (selon E.)
"Imagine El Greco sur un bateau vers le Mexique, découvrant là-bas tout l'art aztèque, mec! S'inspirant de la tradition picturale aztèque..! Imagine si au lieu de tout détruire, les espagnols auraient prit l'art aztèque pour le mélanger au leur!".
Las cuarenta.
Nada: cuarenta y cuatro años igualitos a un ananá. "Los cuarenta son espectaculares, porque empezás a disfrutar de todo lo que hiciste antes...", me escribe P. ¿Qué dice mi ananá de todo eso? Nada de nada. Mudo como un ananá.
/// Rien: quarante-quatre ans qui ressemblent en tous points à un ananas. "La quarantaine est un âge spectaculaire, m'écrit P., car tu commences vraiment à profiter de tout ce que tu as fait auparavant..." Que dit mon ananas de tout cela? Rien de tout. Muet comme un ananas.


El dibujante en entomólogo 
Constata, enumera, señala, aisla. Encierra. Aquí: un personaje en el pozo de su suerte. La pelea (no crean eh), se resiste a su suerte desde adentro. ¿Mala? No. Buena tampoco: suerte, nada más. 
/// Le dessinateur en entomologiste : il constate, énumère, signale et donc, isole. Enferme. Ci-dessus: un personnage dans le piège de sa propre chance. Il se débat (faut pas croire), il résiste sa chance de l'intérieur. Mauvaise? Non. Pas bonne non plus: sa chance, c'est tout.

lundi 8 octobre 2018

Illustration pour Le Monde: la P.M.A




Commande reçue vers 17h ("pour demain 7h"), alors que je fais mes courses au supermarché (jambon, savon, café). Ne soit ni trop précis ni trop abstrait, me demande-t-on. Dans la queue pour la caisse, puis dans la rue, je cherche des idées pour illustrer un texte sur l'avis favorable du Comité Consultatif Nationale D'Éthique à la loi sur la Procréation Médicalement Assistée.
"Ton dessin me rappelle le travail de Alan E. Cober, m'écrit un grand dessinateur américain - Tu connais Cober?". Oui, mon cher, je lui ai même dédié une entrée dans mon blog inspirationniste Troesmas: regarde ici.
/// Diario de un dibujante. Pedido para Le Monde, que cae a eso de las cinco de la tarde ("para mañana a las 7") cuando hacía las compras en el super (café, jabón y jamón). No seas ni demasiado preciso ni demasiado abstracto, me piden. En la cola para la caja y luego en la calle, busco ideas para ilustrar el artículo sobre el visto bueno del Comité Nacional de Ética a la ley sobre Fertilización Asistida.
"Tu dibujo me recuerda el trabajo de Alan E. Cober, me escribe un gran dibujante norteamericano; conocés a Cober?" Sí, querido! Le dediqué incluso una entrada en mi blog inspiracionista Troesmas: mirá acá.



mercredi 12 septembre 2018

Rapport sur les carnets / Informe sobre cuadernos, N°2



Cuadernos-laboratorios. 2011 parece haber sido una buena cocecha cuadernística. Hay homenajes varios: a la gran Hannah Höch, a Brian Wilson, a Bruegel, a los que no saben qué son (si son), a la gente de la vida, a los cuadernos Rivadavia; a los cuadernos.
/// Carnets-laboratoires. 2011 semble avoir été une bonne cuvée carnetière (mot inventé gratuitement). Il des hommages à Hannah Höche, à Brian Wilson, à Bruegel, à ceux qui ne savent pas ce qu'ils sont (s'ils sont), aux gens de la vie,  aux carnets Rivadavia, qu'on utilisait à l'école; aux carnets tout court.












mardi 4 septembre 2018

Sketchbook repport N°1



Parce que les cahiers c'est la vie (du dessinateur, illustrateur, auteur, artiste, vous l'appelez comme vous voulez), les cahiers c'est important. Ici, un carnet de 2013. Il y a de tout, du bien cuit et du trop (cuit), et même du cru et immangeable (peut-être), mais c'est ça. C'est ça. On vit mieux dans les carnets. Sur Insta, vous en avez encore plus.
/// Porque los cuadernos son la vida (del dibujante, ilustrador, autor, artista, como lo quieran llamar), los cuadernos son importantes. Aquí uno del 2013. Hay de todo, hay bien cocido y demasiado también (cocido), y hay incluso crudo e incomible (tal vez), pero eso es. Eso es. Se vive mejor en los cuadernos. En Insta hay todavía más.