samedi 9 novembre 2019

Des histoires mal racontées


Le Fantôme de Wall Street rôde toujours


J'ai épousé un porc: le trio zutique en action

Insipides de père en fils
Le retour du fils prodigue (version norvégienne)
Sir Frederick Treves et l'homme Éléphant à l'asile de nuit

La Partie manquante fuit on ne sait quels feux
Le Sombreur à Vienne ou à Zizers

lundi 23 septembre 2019

Hermann Kafka, le père de la "Lettre au père"



"Il est fort possible que même si j’avais grandi hors de ton influence, je n’aurais pas pu devenir un homme selon ton cœur. Sans doute serais-je devenu quand même un être fragile, nerveux, indécis, inquiet, ni Robert Kafka ni Karl Hermann, et nous aurions pu nous entendre merveilleusement."
Franz Kafka, Lettre au père.



jeudi 18 juillet 2019

Théâtre de l'absence et de l'attente (journal d'un dessinateur)

Recommencez /// Volver a empezar
Recommencez /// Volver a empezar

"Théâtre de l'absence et de l'attente". Série de dessins à l'encre de Chine sur papier, 30x22cm, réalisés de 2013 à 2019. Une nouvelle tentative d'épuisement graphique.
/// Diario del dibujante: "Teatro de la ausencia y de la espera", una serie de dibujos a tinta china, de 30x22cm, echos entre 2013 y 2019. Una nueva tentativa de agotamiento gráfico.  
.

Servir en famille /// Servir con la familia
Guetter le visage du matin /// Ver la cara de la mañana.
S'effacer derrière sa tâche. /// Para desvanecerse detrás de su tarea.
S'imbiber du maître /// Embeberse del amo
Recommencez: Servir en famille /// Volver a empezar: servir con la familia

mercredi 12 juin 2019

L'évaporé, eau-forte en édition de vingt exemplaires


Nouvelle gravure disponible: L'évaporé, eau-forte et chine collé, 29x19cm, en édition de vingt exemplaires, tous un peu différents. N'hésitez pas à me consulter par mail. 
/// Mi más reciente grabado: El evaporado, aguafuerte y chine collé, de 29x19cm, en una edición de veinte ejemplares, todos algo diferentes. No duden en escribirme para consultas.

mardi 23 avril 2019

Nôtre-Dame: dessin pour Le Monde



Illustration pour Le Monde du week-end dernier. La cathédrale de Nôtre-Dame de Paris après ce qu'on a appelé "le drame national". Avant-tout, l'incrédulité. Ensuite seulement le dessin, fait dans un temps record comme toujours, un vendredi soir. Puis la publication. Et la vie continue.



lundi 15 avril 2019

Brexit: Dessin pour Le Monde.


Cet interminable Brexit a un avantage: il fait baisser les chiffres du chômage chez les dessinateurs. Voilà une illustration pour la page Idées du Monde de ce week-end. Encore plus insolite: les gens lisent encore le journal au cinéma.   ///   El interminable culebrón del Brexit tiene una ventaja: baja el desempleo entre los dibujantes. Un Británico ni adentro ni afuera, dibujo para Le Monde este fin de semana. Más insólito aún: la gente lee todavía el diario en el cine.



lundi 18 février 2019

Dessins de l'incomplet (journal d'un dessinateur)


..
L'homme sans regard, un souvenir sans anse, un enfant sans date et un Président aveugle. Dessins de l'incomplet. Et 2019 ne fait que commencer.   ///   El hombre sin mirada, el recuerdo sin asa, el niño sin fecha y un Presidente ciego. Dibujos de lo incompleto. Y el 2019 recién empieza.
..


mardi 29 janvier 2019

Profession: dessinateur de presse, II.

Le Monde, janvier 2015.


Le Monde, janvier 2015.
Le Monde, avril 2015.
Le Monde, avril 2015.
Le Monde, octobre 2015.
Le Monde, novembre 2016.




vendredi 25 janvier 2019

Profesión: dibujante de prensa.

Le Monde, octobre 2018.
Le Monde, mai 2012.

Le Monde, avril 2013.
Le Monde, août 2015.
Le Monde, août 2015.
Le Monde, août 2015.
Le Monde, novembre 2018.

vendredi 18 janvier 2019

Les Oïgours, pour Le Monde


Illustration pour la page Débats du Monde, début novembre 2018, sur les camps de réeducation pour oïgours en Chine.   ///   Los Uigures: Ilustración para Le Monde, de noviembre del 2018: los campos de reeducación para la población uigur en China.
.

vendredi 11 janvier 2019

Profession: dessinateur.


"Profession: reporter". Illustration pour l'hebdomadaire Le 1 de décembre, sur ces journalistes qui dérangent le(s) pouvoir(s).  ///   "Profession: periodista". Ilustración para el semanario Le 1 (le un), sobre esos periodistas de investigación que molestan al (los) poder (es). Diciembre del 2018.
 




dimanche 23 décembre 2018

Journal d'un dessinateur: Carnet de 2018.


Brèves de 2018, sur un carnet fait main en papier de récup', avec une couverture de récup' de l'UNAM de México, et des dessins faits au jour le jour mais surtout quand il fait beau.   ///   Diario de un dibujante: Breves del 2018, en un cuaderno hecho a mano, de tapas de cartón de la UNAM de Mexico, y dibujos hechos día a día pero sobre todo cuando el día está lindo. 



La vida breve (de Juan Carlos Onetti)
"La obligaré à a creer que una anécdota puede contener la vida
y que una anécdota no puede alterar el sentido de una vida". 
/// La vie brève (de Juan Carlos Onetti)
"Je l'obligerai à croire qu'une anecdote peut contenir une vie
entière et qu'une anecdote ne peut altérer le sens d'une vie".

 

Le chien (de Hilda Hilst)
"Je suis mon propre naufrage et le jardinier de moi-même.
Je suis enseveli mais je sème comme si j'étais à l'air libre."
/// El perro (de Hilda Hilst)
"Soy mi propio naufragio y el jardinero de mi mismo. Estoy enterrado pero siembro como si estuviera al aire libre."



Peinture spéculative (selon E.)
"Imagine le Greco sur un bateau vers le Mexique, découvrant là-bas tout l'art aztèque, mec! Le Greco s'inspirant de la tradition picturale aztèque..! Imagine si au lieu de tout détruire, les espagnols auraient prit l'art aztèque pour le mélanger au leur!".
/// Pintura especulativa (según E.)
"Imaginate a El Greco en barco, yendo a Mexico. Descubriendo el arte azteca..! El Greco inspirandose de la tradición pictórica azteca, guey! Imaginate si en vez de destruir todo, los españoles hubieran mezclado el arte azteca con el suyo."

"La quarantaine est un âge spectaculaire, m'écrit P., car tu commences vraiment à profiter de tout ce que tu as fait auparavant..." Rien à voir: mes quarante-quatre ans sont à l'image de cet ananas: muets et fermés comme un ananas.   ///  "Los cuarenta son espectaculares, porque empezás a disfrutar de todo lo que hiciste antes...", me escribe P. Nada que ver: mis cuarenta y cuatro años son igualitos a este ananá: mudos y cerrados como un ananá.

 
Le dessinateur en entomologiste : il constate, énumère, signale et donc, isole. Enferme. Ci-dessus: un personnage dans le piège de sa propre chance. Il se débat (faut pas croire), il résiste sa chance de l'intérieur. Mauvaise? Non. Pas bonne non plus: sa chance, c'est tout.     ///   El dibujante en entomólogo. Constata, enumera, señala, aisla. Encierra. Aquí: un personaje en el pozo de su suerte. La pelea (no crean eh), se resiste a su suerte desde adentro. ¿Mala? No. Buena tampoco: suerte, nada más.