dimanche 9 novembre 2014

Les dessins que je ne saurai faire: Bachar el-Assad

L'intervention en Irak est-elle justifiée? Dans Le Monde du 1er octobre 2014.
Il y a de types qui  ressemblent déjà à une caricature, et les dessinateurs ont alors du mal à dépasser  la réalité ; Bachar el-Assad est de ceux-là, comme j'ai pu le vérifier moi-même hier soir en travaillant, dans le stress de la commande et de la deadline -la ligne de mort-, à son portrait. A force de caricaturer les personnages comme lui, on se les rend familiers, on se les rend pour ainsi dire acceptables. Comment échapper à ça?
Vers minuit j'ai abandonné le dessin à la plume, et j'ai fait la version que voici, publié aujourd'hui dans le journal.
Mieux? —Acceptable.
/// Hay tipos que parecen ya una caricatura, y los dibujantes se las ven en figuritas para superar a la realida ;. Bachar el-Assad es de esos tipos, como pude verificar anoche trabajando, en el estress del encargo y de la deadline -la línea de muerte- a su retrato. A fuerza de caricaturar los personajes como él, nos los volvemos familiares, nos los volvemos por asi decir aceptables. ¿Cómo escaparle a ese problema?
A eso de medianoche abandoné el dibujo a pluma y lo rehice en esta versión que ven acá, la que sale publicada hoy en Le Monde.
¿Mejor? —Aceptable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire