jeudi 10 avril 2014

Une chambre à Montevideo

"Le plus intéressant de la coterie était Gonzalvo. Il est mort dans un lit de l'hôpital Maciel, à Montévideo.
C'était un homme débraillé, à la parole hachée, au visage piqué de variole et un oeil en verre qui n'était pas en accord avec la couleur de son oeil naturel, parce que Gonzalvo acquérait son stock de  yeux en verre dans les ventes aux enchères, sans donner aucune importance à la couleur. Ainsi, il vous regardait avec deux regards."
Enrique Gonzales Tuñón, Lits à partir d'un peso, 1932
/// "El más interesante de los contertulios era Gonzalvo. Murió en una cama del hospital Maciel, en Montevideo.
Era un hombre de exterior desaliñado, de palabra ceceada, de rostro picado de vieruela y un ojo de vidrio que disentía en color del ojo natural, porque Gonzalvo adquiría su stock de ojos de vidrio en los remates, sin otorgarle ninguna importancia al color. Así lo miraba a uno con dos miradas. "
Enrique Gonzales Tuñón, Camas desde un peso, 1932

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire