dimanche 20 décembre 2009

Textures de la vie de Harry Powers

Police report, de la série Harry & the helpless children. Eau-forte, aquatinte sur zinc, 21x30cm, 2009.

« Powers a une autre femme à Sandusky, Virginie-occidentale; il lui vola trois mille dollars et la voiture. Harry Powers est un escroc assez connu dans le Cleveland, et je sais qu'il a été maître chanteur à Scranton, Pennsylvania. Vous devriez enquêter. » La police recevait en septembre 1931 plus de vingt lettres anonymes par jour où il était question de Harry Powers.

...................................................

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire