samedi 28 décembre 2013

Arrive ou s'en va en marche arrière?


L'étranger ne sait pas à quelle distance se mettre de son étrangeté, ni de l'étrangeté des autres.
—Apprendre une langue, c'est comme manger du poisson, prétend-il. Il y a de petites arêtes jusqu'à la fin.
Enfin, l'étranger vous salue pour les fêtes de fin d'année (à sa manière, bien sûr: en s'en allant vers le passé).
/// El extranjero no sabe a qué distancia ponerse de su propia extranjería, ni de la de los otros.
 —Aprender un idioma, es como comer pescado, pretende él. Hay pequeñas espinas hasta el final.
Enfin, el extranjero los saluda para las fiestas de fin de año (a su manera, claro: yéndose hacia el pasado.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire