samedi 21 décembre 2013

L'étranger

Je ne sais pas où mène le chemin qui me propose ce personnage, qui s'est fait petit à petit une place dans ma famille, et de temps en temps se lève, esquisse quelques pas de danse, marche un pied devant l'autre à l'aveuglette ou cours comme pour me dire quelque chose. Mais, sans cœur ni tête, à chaque fois il tombe et se fait mal. Je le remet quelque part à sa place, l’assoit plus confortablement, lui offre quelques dessins, mais notre chemin ensemble reste obscur, et je ne tarde pas à l'oublier, à le laisser tout seul quelque part jusqu'à sa prochaine sortie. Le pauvre.

No sé muy bien dónde lleva el camino que me propone este personaje, que se fue haciendo un lugarcito entre mi familia, y de tanto en tanto se levanta, ensaya unos pasos de baile, camina un pié delante del otro como un ciego o corre, como para decirme algo. Pero sin corazón ni cabeza, cada vez se cae y se lastima. Lo vuelvo a poner en algún lugar que es suyo, lo siento más cómodamente, le regalo unos dibujos, pero nuestro camino juntos sigue siendo oscuro, y no tardo en olvidarlo, en dejarlo solo en algún lado hasta su próxima salida. Pobre.

2 commentaires:

pRiyA a dit…

Your illustrations are very very beautiful. The lines have so much rich texture and depth, it is a feast for the eyes.

Chuki a dit…

Hey Priya, longt time no see! thanks